Aller au contenu principal
IRE

Un radioisotope wallon pour lutter contre le cancer

BioWin soutient les activités de ses membres en les aidant à obtenir de la Région wallonne les fonds nécessaires au financement de projets de recherche innovants. Le pôle a accompagné IRE-Elit dans la création de ses générateurs d'isotopes

BioWin soutient les activités de ses membres en les aidant à obtenir de la Région wallonne les fonds nécessaires au financement de projets de recherche innovants. Ce pôle de compétitivité a ainsi accompagné IRE-Elit lors de la création et de la commercialisation de deux générateurs d’isotopes.

La Wallonie peut être fière d’abriter quelques-uns des acteurs clés du secteur de la radiopharmacie. IRE/IRE-Elit, Trasis et ANMI, pour n’en nommer que quelques-unes, sont des entreprises innovantes qui mettent leur savoir-faire et leur expérience au service de l’utilisation des radioisotopes dans le diagnostic et le traitement du cancer. Le pôle de compétitivité BioWin soutient leurs activités en les aidant à obtenir de la Région wallonne les fonds nécessaires au financement de projets de recherche innovants. Il a par exemple accompagné IRE-Elit lors de la création et de la commercialisation de deux générateurs d’isotopes.

Armer les anticorps avec des radioisotopes

L’Institut National des Radioéléments (IRE) de Fleurus produit des radioisotopes utilisés notamment pour créer des traitements contre le cancer ou améliorer le diagnostic. Ces dernières années, l’IRE a participé à plusieurs projets du pôle de compétitivité BioWin, au titre de coordinateur pour RadioTarget et de partenaire pour Gage.

RadioTarget visait à créer et commercialiser un médicament radiopharmaceutique thérapeutique permettant d’éliminer les métastases hépatiques cancéreux.

Naissance de Rheni EO

2 ans après le début du projet, IRE-Elit a atteint l’objectif fixé : la méthode de production de la substance radioactive répondait aux exigences des normes cGMP. Le produit pouvait être administré directement aux patients par les spécialistes pour diagnostiquer ou traiter le cancer.

Valéry Host : « Le projet RadioTarget nous a donné l’élan dont nous avions besoin pour finaliser un générateur commercialisable que nous avons baptisé Rheni Eo. Le module créé lors du projet permet d’extraire la dose nécessaire du générateur et de la placer dans un support adapté à la liaison avec la molécule biologique.

Par ailleurs, grâce aux contacts établis lors des événements organisés par le pôle de compétitivité BioWin et AWEX, les marchés étrangers nous sont devenus accessibles. Le générateur est désormais commercialisé dans des radiopharmacies de France, de Chine et de Taïwan. Plusieurs essais cliniques sont en cours dans divers centres de recherche de ces deux derniers pays. »

En France, le radioisotope est utilisé pour le traitement du cancer primitif du foie tandis qu’en Chine, il sert au traitement palliatif des douleurs osseuses causées par les métastases.

« Le projet RadioTarget nous a donné l’élan dont nous avions besoin pour finaliser un générateur commercialisable que nous avons baptisé Rheni Eo.

Le projet RadioTarget nous a donné l’élan dont nous avions besoin pour finaliser un générateur commercialisable que nous avons baptisé Rheni Eo

Par ailleurs, grâce aux contacts établis lors des événements organisés par le pôle de compétitivité BioWin et AWEX, les marchés étrangers nous sont devenus accessibles. Le générateur est désormais commercialisé dans des radiopharmacies de France, de Chine et de Taïwan. Plusieurs essais cliniques sont en cours dans divers centres de recherche de ces deux derniers pays. »

En France, le radioisotope est utilisé pour le traitement du cancer primitif du foie tandis qu’en Chine, il sert au traitement palliatif des douleurs osseuses causées par les métastases.

« Le projet RadioTarget nous a donné l’élan dont nous avions besoin pour finaliser un générateur commercialisable que nous avons baptisé Rheni Eo.

Un portefeuille en rapide expansion

En parallèle du projet RadioTarget, IRE-Elit travaillait sur Gage, un projet dirigé par l’entreprise d’instruments radiopharmaceutiques Trasis. Ce projet visait à produire un ensemble intégré d’équipements permettant de synthétiser des molécules marquées au Gallium-68, adaptées à une utilisation clinique quotidienne et conformes aux cGMP. Le projet a abouti à la création d’un autre générateur, Galli Eo, qui produit du Gallium-68. Une demande de commercialisation a été déposée.

En attendant, ce générateur est déjà utilisé dans des centres universitaires, notamment au VUB et à l’UCL. Cet outil innovant permet de diagnostiquer les cancers de manière plus précise et personnalisée.

C’est ainsi qu’un radioisotope wallon pour la lutte contre le cancer est né.

Un coup de pouce pour le développement de l’IRE

Ces projets de recherche ont aidé l’IRE à développer ses activités. En isolant et purifiant des produits utiles à la médecine nucléaire parmi 300 produits de la fission, ils contribuent au traitement de 8 millions de patients chaque année, soit 20 000 patients par jour. Si l’organisation se plaçait jusque-là en amont de la chaîne de valeur du secteur pharmaceutique classique, elle souhaitait néanmoins étendre ses activités. La création en 2010 de la filiale IRE-Elit (Environment Life Science Technology) visait ainsi à progresser dans la chaîne de valeur en commercialisant eux-mêmes un produit radiopharmaceutique. Grâce à RadioTarget et Gage, cet objectif est désormais à portée de main.

http://www.ire.eu/
IRE - IRE Elit, Avenue de l'Espérance 1, 6220 Fleurus

  • SalamanderU: des produits et services faits sur mesure pour la concrétisation de vos innovations
    salamanderU, jeune start-up wallonne, aide les entreprises des sciences du vivant à fabriquer leurs produits en améliorant leur ratio « right first time » et en optimisant leurs ressources.
  • Table ronde : Les défis d’une Wallonie gagnante
    La Wallonie bénéficie de multiples atouts économiques: secteurs à la pointe, recherche de renommée mondiale, aides multiples aux entreprises…
  • « Les applications de l’IA dans les domaines pharma et santé sont très larges »

    Le pôle de compétitivité santé BioWin regroupe 7 grands groupes et une bonne centaine de PME innovantes dans le domaine des biotechnologies et technologies médicales.

  • All in one cancer immunotherapy
    Founded in 2011, iTeos began its activities at the end of 2012. The company is active in the field of cancer immunotherapy and focuses on the tumor micro-environment to develop innovative drugs.
  • Vous êtes accroc à l’adrénaline ? La levée de fonds est faite pour vous !
    La levée de fonds est une opération complexe, qui demande beaucoup de temps et d’énergie.
  • Traitements sur mesure contre l’arthrite : des économies impressionnantes en perspective

    L’entreprise DNAlytics, le projet Rheumagène de BioWin et l’outil de diagnostic RheumaKit misent sur les traitements personnalisés.
  • Un radioisotope wallon pour lutter contre le cancer

    BioWin soutient les activités de ses membres en les aidant à obtenir de la Région wallonne les fonds nécessaires au financement de projets de recherche innovants. Le pôle a accompagné IRE-Elit dans la création de ses générateurs d'isotopes
  • Une nouvelle spin-off combattant le diabète est en train de voir le jour

    Le projet de recherche portant sur l’imagerie des cellules bêta du Professeur Decio Eizirik touche au but