Aller au contenu principal
Europe

Le portefeuille de projets européens de BioWin continue de s'étoffer

Après Magia et S3martMed, nous vous présentons SAFE N MEDTECH et NEMS4Bio

Le coup d’envoi du nouveau projet S3martMed financé par le programme COSME, a eu lieu à Lyon, en France les 5 et 6 novembre 2018. Les 5 pôles partenaires du projet - Lyonbiopole (Auvergne Rhônes-Alpes) ; BioWin (Wallonie) ; BioPmed (Piedmont) ; GAPR-Medsilesia (Upper Silesia) ; Bioregion STERN (Bade Wurttemberg) - sont tous impliqués dans la Platform S3 et ont décidé de mettre en place un nouveau partenariat : European Strategic Cluster Partnership (ESCP) for Smart Specialisation Investments In Medical Technologies pour faciliter des collaborations interrégionales et intersectorielles entre les clusters européens et leurs PME membres dans le domaine des technologies médicales par la mise en place d'un partenariat de clusters 
L’objectif de ce nouveau projet est de cartographier les compétences de chaque région ainsi que leurs besoins qu’ils soient au niveau financier, business, réglementaire afin de pérenniser les PME du secteur. Pour les mettre en œuvre, S3MARTMED annonce un calendrier d’action au plus près des besoins des PMEs en:
•    Organisant des réseaux B2B et C2C au niveau interrégional, impliquant des PME, des centres technologiques et des acteurs clés des régions des partenaires
•    Organisant des activités dédiées aux PME du secteur des technologies médicales
•    Évaluant l'état de préparation des entreprises et leur situation financière et en définissant des plans d'investissement potentiel en tant que cas pilote
Le projet S3MARTMED, qui s’étalera sur 2 ans, vise à « parler d’une seule voix ».

SAFE N MEDTECH, un nouveau projet européen H2020 NMBP (Nanotechnologies, Advanced Materials, Biotechnology, and Advanced Manufacturing and Processing" NMBP) dans le domaine des medtechs, vient de démarrer. BioWin rejoint ce projet à travers le Council for European BioRegion (CEBR) en tant que “third party ». Une opportunité d’intégrer un futur « Hub » de plus de 30 partenaires dans le domaine des medtechs. BioWin participera à la dissémination et à la création du « Hub ».
SAFE-N-MEDTECH construira une plate-forme innovante à accès ouvert offrant aux entreprises et aux laboratoires de référence les capacités, le savoir-faire, les réseaux et les services nécessaires au développement, aux tests, à l'évaluation, à la valorisation et à la commercialisation des dispositifs médicaux de diagnostic et de nanotechnologie. Ceci tout au long du cycle de vie.
Cette plateforme offrira aux PMEs, aux prestataires de soins de santé et aux industries une approche innovante, multidisciplinaire et axée sur le marché, pour la traduction sur le marché des Medtech, basée sur une compréhension et une connaissance approfondie des matériaux, des propriétés, des utilisations avancées et des applications dans les medtechs. 

Le portefeuille de projets européens de BioWin continue de s'étoffer

BioWin a assisté les 12-13 novembre à Bologne (Italie) à la réunion plénière Vanguard Initiative "New Nano Enabled Products ». « Vanguard Initiative » est un réseau européen de 30 régions industrielles qui a pour vocation de stimuler les coopérations interrégionales et de soutenir les clusters et les écosystèmes régionaux en mettant l'accent sur les spécialisations intelligentes dans les domaines prioritaires pour les industries en transformation et émergentes. Les nanotechnologies font partie des cinq projets pilotes thématiques. La Wallonie à travers la DG06 fait partie de ce réseau. 
Lors de la réunion, trois démo-case ont été présentés : Nano Wires for ICT and Energy Applications ; Nano-Enabled Printed Electronics et Nano enabled micro system for bio analysis (NeMs4Bio)

BioWin va s’investir dans NeMs4Bio, un démo-case qui vise à répondre aux défis de l’intégration microfluidique dans divers domaines comme le MedTech et le biomanufacturing. 7 régions font parties de ce démo-case : Flanders, East Netherlands, Emilia Romagna, Navarra, Tampere, Auvergne Rhone-Alpes. L’IMEC (Flanders) en est le leader.

Les prochaines étapes de la collaboration :
•    Etablir une cartographie plus détaillée des compétences au niveau de chaque région
•    Facilité des débats techniques entre experts identifiés de chaque région sur les synergies et les complémentarités entre les régions 
•    Etablir les premières étapes pour connecter des installations spécifiques et les parties prenantes

A terme ce démo-case permettra d’établir des liens entre les régions, les besoins des sociétés et aussi d'être un outil d’influence au niveau européens pour de futur financement dans ce domaine.