« Embolus permanent protector stent-filter » (filtre de stent pour la protection permanente contre les emboles)

De par le monde, l’accident vasculaire cérébral (AVC) est la troisième cause de décès et la première cause de handicap chez l’adulte.

Les femmes meurent davantage d’AVC que de cancer du sein. Aujourd’hui, il n’existe aucun traitement viable contre l’AVC.

L’AVC présente deux formes : l’AVC ischémique, qui implique un caillot (85% des AVC), et l’AVC hémorragique, qui implique un saignement (15%). Sur les personnes touchées par un AVC ischémique, 94% aux États-Unis et 99% dans l’Union européenne/en Inde ne recevront pas à temps le traitement actuel. Le traitement doit être administré dans une fenêtre de 3,0 à 4,5 heures pour éviter le décès ou des soins à long terme. Huit pour cent (8%) des personnes qui présentent un AVC ischémique décèdent dans le premier mois, 25% dans la première année et 50% doivent recevoir des soins à long terme.

Chaque minute, 5 personnes présentent un AVC, soit 1 personne toutes les 12 secondes. En Europe, 9,6 millions de personnes sont touchées et dans le monde, 5,7 millions de personnes meurent des suites d’un AVC chaque année. Le coût de l’AVC est proche de 65 milliards de dollars aux États-Unis et 35 milliards de dollars en Europe.

Ce coût élevé et les impacts sociaux de ces AVC montrent qu’il y a un réel besoin d’action prophylactique renforcée.  En raison des résultats variables du traitement prophylactique actuel, ce projet propose de créer un nouveau DISPOSITIF PRÉVENTIF PERMANENT. L’action principale de ce nouveau dispositif consiste à empêcher la migration des emboles vers le réseau de vaisseaux cérébraux où ils pourraient provoquer des effets irréversibles et permanents sur les patients, leur famille et la société.

Consortium

  • Entreprises : Frid Mind Technologies – FMT-, Bio.be, ANSYS
  • Centres de recherche : UMons, UNamur, ULB

Site Internet : www. fridmind.com

Project Status
En cours
Project Type
Image