Développement de nouveaux modèles cellulaires in vitro pour la sélection par ADME/test de toxicité, basés sur des cellules souches/progéniteurs humains adultes

La caractérisation d’un nouveau médicament candidat pendant l’évaluation préclinique comprend, en plus de la puissance et de la sécurité d’emploi, une évaluation du métabolisme et de la pharmacocinétique du médicament. Les études concernant le métabolisme du médicament nécessitent l’identification des produits du métabolisme du médicament candidat ainsi que les interactions potentielles entre médicaments ou la toxicité cellulaire induite par le médicament. Ces informations clés sont primordiales dans le secteur pharmaceutique car la décision de porter un composé phare au développement de la phase clinique en dépend. Toutefois, une grande partie (40%) des médicaments candidats sont rejetés pendant le développement clinique en raison d’une évaluation toxicologique/ADME inadéquate. Ainsi, il existe un besoin criant de dosages cellulaires in vitro innovants et prédictifs pour le développement préclinique de nouvelles entités chimiques (NEC). Par conséquent, ce projet vise à développer ce modèle à partir de l’utilisation de progéniteurs et cellules souches dérivés d’hépatocyte.

Une collaboration bilatérale entre Promethera Biosciences et EMD Millipore Corporation (Massachusetts), née d’une initiative de BioWin, permettra d’associer une structure microfluidique très innovante à une lignée cellulaire développée lors du projet Valostem afin de générer un outil intégré à 3 dimensions pour ADME/toxicité.

Consortium

  • Entreprises : Promethera BioSciences, UCB
  • Centres de recherche : UCL, UNamur

Site Internet : www.promethera.com

Image